Assurance cybercriminalité

Notre solution pour vous prémunir contre le cyber risque

assurance cybercriminalite


A l’heure où le risque de cyberattaque n’est plus négligeable, nous avons décidé de mettre au point notre solution globale assurance cybercriminalité pour votre organisation. Il s’agit, d’une solution d’assurance intégrale. Simple à mettre en œuvre, aisément accessible, notre contrat de protection contre les cyberattaques vous offre donc une couverture complète.

Les statistiques sont éloquentes. Sur les 12 derniers mois écoulés, au moins 80% d’entreprises interrogées sont victimes de cybercriminalité.

En outre, il apparaît clairement que le nombre de ces attaques est en constante augmentation depuis 2015. Sur la seule période s’étendant de 2015 à 2016 le nombre d’attaques de ce type subies par des personnes morales a plus que doublé. De même, les tentatives de cyber extorsions de fonds sont, depuis lors, multipliées par quatre. Aujourd’hui, assurer votre flotte de véhicules connectés peut s’avérer un enjeu stratégique, en fonction de votre activité. La voiture connectée et ses nombreuses failles de sécurité constituent, en effet, une autre cible de choix pour les hackers mal intentionnés.

De surcroît, de nouvelles dispositions prises au niveau européen contraignent désormais toutes les organisations professionnelles à veiller scrupuleusement à la protection des données personnelles qu’elles conservent. Elles doivent également notifier toute perte de donnée personnelle qui surviendrait. En cas de manquement à ces obligations, les sanctions encourues sont particulièrement sévères : 20M € ou 4% du CA, 5 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende pénale. L’objectif ici visé étant, bien sûr, de dissuader toute négligence à cet égard, de la part des professionnels.

 

A qui s’adresse notre contrat assurance cybercriminalité ?


En premier lieu, nous ciblons les TPE et PME générant un volume de 30 M€ de chiffre d’affaires. En effet, bien que toutes les entreprises soient concernées par la cybercriminalité, en 2014, les petites et moyennes entreprises représentent 77% des cibles touchées.

Par ailleurs, ce risque expose plus particulièrement les PME. Or, elles ne disposent généralement pas des liquidités nécessaires pour être en mesure de redresser la situation par elles-mêmes, à la suite d’une attaque. Les dommages survenant sont particulièrement onéreux, avec des frais moyens estimés à 120 € par reconstitution de données informatiques perdues.

 

Les mesures prises pour vous couvrir en cas de cyberattaque


Nous nommons, tout d’abord, un coordinateur de crise expert en cybercriminalité. Un ensemble de prestataires choisis, en fonction du type de cyberattaque, le secondent afin de compléter les compétences et approches de la problématique.

Nous désignons un expert qui aura pour mission d’enquêter sur l’ampleur de l’attaque. Son objectif sera également de veiller à ce que toutes les actions de sécurisation des postes informatiques aient été correctement menées. De futurs incidents sont, ainsi, évités.

Vos frais ayant trait à la consultation d’avocat ou de conseil juridique sont couverts.

Une veille internet organisée contrôle la diffusion et l’échange des données dérobées

Vous obtiendrez également une assistance téléphonique, et serez notifiés de toute atteinte aux données personnelles volées.

 

Les garanties destinées à assurer la continuation de votre activité 


Nous avons également prévu les garanties suivantes à notre contrat assurance cybercriminalité :

  • Responsabilité inhérente au contenu de votre site web.
  • Responsabilité civile.
  • Relations publiques : les frais engagés pour mettre en œuvre toute la communication nécessaire conséquemment à l’atteinte de votre image.
  • Cyber extorsion : tout règlement survenant sous contrainte.
  • Frais de reconstitution des données : corruption de vos données informatiques ou entrave instaurée pour vous empêcher d’y avoir accès.
  • Perte d’exploitation : elle concerne la période d’interruption de votre activité et s’étale sur un total de 60 jours.
  • Pénalités PCI-DSS : dans le cas d’une violation des Normes de Sécurité PCI-DSS. (Payment Card Industry Data Security Standard / standard de sécurité des données pour l’industrie des cartes de paiement).
  • Enquêtes administratives : frais de défense lorsque la CNIL mène l’enquête.